Stage d’initiation pêche à la mouche

Pourquoi un moniteur de pêche ? Il vous fera gagner du temps dans la technique de pêche recherchée et pour vous éviter les galères de débutant. Ainsi vous donnez la possibilité d’aller chercher les poissons inaccessible par les autres pêcheurs.

Le stage d’initiation pêche à la mouche comprend 2 ou 3 jours qui inclut une découverte des différents types de matériel (soies, cannes, bas de lignes, moulinets).

 

L’objectif du stage initiation de pêche à la mouche

Il a avant tout pour objectif de susciter l’intérêt, découvrir, ou progresser dans ce type de pêche.

Au cours de ces stages, vous apprendrez la gestuelle du lancer à la mouche, la fabrication des bas de ligne. Ainsi que l’étude des insectes au bord de l’eau et vous pratiquerez la pêche à la mouche en rivières.

Durant ce stage d’initiation pêche à la mouche, vous apprendrez plus précisément,le lancer français. C’est-à-dire linéaire avec une canne en carbone à une main de 9 pieds, soie de 5. Cette taille constitue aujourd’hui le standard pour des rivières moyennes.

Vous vous exercerez, dans un premier temps, au lancer à une seule main, qui vous servira à la fois pour tenir la poignée de la canne et la soie. L’utilisation de l’autre main étant inutile pour acquérir la bonne gestuelle permettant d’aligner la soie et le bas de ligne, afin que la mouche se présente en premier ou en même temps que le bas de ligne dans un soucis de discrétion. (Si la soie se pose en premier, le poisson sera effrayé).

Une fois cette phase d’enseignement acquise, vous pourrez vous servir de l’autre main pour rallonger ou raccourcir la soie afin de poser la mouche à un endroit précis (gobage). Ainsi que donner de l’accélération à la soie afin de resserrer la boucle pour passer sous les obstacles ou donner du mou pour obtenir un poser pêche (la mouche se pose délicatement sur l’eau).

J’insiste aussi sur le fait que pour acquérir un bagage suffisant pour pouvoir progresser. En effet, il est nécessaire de pratiquer assidûment la pêche à la mouche sèche avant de découvrir un autre type de pêche à la mouche. De plus, on ne passe pas d’une première journée d’initiation de pêche à la mouche en sèche en une seconde à une journée de perfectionnement de pêche à la mouche en nymphe le lendemain ! Entre l’initiation et le « perfectionnement », il faut confirmer les acquis ou la progression par pallier !

 

Vous trouverez le tarif de mes prestations sur le lien suivant   TARIFS